fbpx
7 pires erreurs de marketing des petites entreprises

7 pires erreurs de marketing des petites entreprises

Dans l’Art de la guerre, la fabrication du bruit est une stratégie. Cependant, la manière dont vous faites le bruit détermine s’il s’agit d’une stratégie gagnante ou perdante. Dans le marketing des petites entreprises, savoir créer et utiliser le bruit est inévitable.

Dans le monde des affaires, le marketing est un art qui doit être appris et amélioré au quotidien. Comme pour tout autre aspect des affaires, les erreurs de marketing sont inévitables.

En fait, tout le monde fait des erreurs, mais certaines sont plus graves que d’autres. Certaines erreurs sont presque mortelles, du moins pour votre entreprise.

Les sept erreurs suivantes sont suffisamment terribles pour faire échouer le marketing de votre petite entreprise. Mais la bonne nouvelle est qu’une fois que vous les connaissez, vous pouvez facilement les repérer et les éviter, et votre marketing a de bien meilleures chances de réussir.

Alors continuez à lire, appliquez ce que vous avez appris ici et continuez. Vous avez une entreprise à promouvoir!

1- Sous-financer votre marketing

Pour la plupart des entrepreneurs, le démarrage d’un nouveau business est synonyme de budget limité. Alors, on décide d’utiliser le financement disponible pour s’occuper de tout, sauf du marketing. Car on pense pouvoir faire le marketing gratuitement en utilisant les médias sociaux et d’autres canaux de publicité gratuite en ligne, en espérant que l’entreprise décollera.

Est-ce que ça marche ?

Les affaires ne marchent presque jamais, peu importe le temps et les efforts consacrés au marketing gratuit.

Bien qu’il soit possible de faire du marketing gratuit pour une petite entreprise, vous payerez presque toujours : en temps, même si vous ne payez pas en espèces.

Alors, combien d’argent est suffisant ? À l’heure de marketing digital, il est plus aisé de mesurer précisément l’impact de chaque centime investi. Aussi, en partant à rebours, de vos objectifs en matière de chiffre d’affaires, vous pourrez dérouler la bobine pour estimer le budget marketing annuel dont vous aurez besoin pour atteindre ces objectifs.

Nous connaissons tous le vieil adage selon lequel «l’argent appelle l’argent ». C’est particulièrement vrai pour le marketing des petites entreprises.

Lire notre article Pourquoi et comment établir un budget marketing ? pour en savoir plus.

Donc, si vous sous-financez votre marketing, ne soyez pas surpris si cela ne fonctionne pas. Malgré quelques discussions sur le (guérilla) marketing ou les très rares personnes capables de faire du marketing avec des ressources minces ou inexistantes, la plupart d’entre nous doivent le traiter comme tout le reste de notre secteur : nous devons le financer correctement.

2- Essayer de tout faire vous-même

La plupart des entrepreneurs et des propriétaires de petites entreprises essaient de le faire eux-mêmes. Même si vous avez l’expertise, en tant qu’entrepreneur, vous aurez probablement beaucoup de choses qui demandent votre temps. Ainsi, vous aurez peu ou pas de temps pour faire des choses comme le marketing, les relations publiques comme il se doit.

J’ai fait une remarque intéressante : la plupart des petites entreprises externalisent la conception graphique et la conception de sites Web, mais très peu externalisent le marketing, les relations publiques et la publicité.

C’est bien de faire les choses en interne, si vous avez un expert dans votre équipe ou une équipe d’experts bien sûr.
Mais si vous associez ce manque d’externalisation à un manque de financement pour le marketing, comme mentionné dans le dernier point, cela amplifie un problème grave : le marketing n’attire pas assez d’attention.

La bonne nouvelle est que vous pouvez sous-traiter de nombreuses fonctions marketings simples en toute sécurité. Par exemple, vous pouvez engager un prestataire externe (Transversall par exemple) pour mettre en place un bulletin d’information par courrier électronique et l’envoyer toutes les semaines. Il peut donc écrire du contenu pour votre bulletin d’information, votre site Web et vos comptes de réseaux sociaux. Beaucoup de prestataires externes indépendants sont également bons en marketing payant sur les moteurs de recherche, en optimisation simple des moteurs de recherche et en publicité sur Facebook.

Une modeste sous-traitance stratégique pourrait être un excellent moyen de faire enfin du travail de marketing pour les petites entreprises.

3- Ne pas connaitre les bases du marketing moderne

Si vous ne savez absolument rien des voitures, et que vous vouliez en acheter une, l’étape la plus importante pour vous serait de vous renseigner sur les voitures.

Dans son livre, Rich Dad Guide to Investing – Robert Kiyosaki présente le triangle B – I. Il explique également qu’en tant qu’entrepreneur, vous devez avoir une bonne connaissance de toute l’intégrité du triangle B – I. Vous n’avez pas nécessairement besoin d’être un expert en intégrité, mais pour réussir, vous devez connaître tous les aspects du triangle B – I.

Malgré le fait que je vous encourage à externaliser le plus possible votre travail de marketing, vous devez également être un acheteur intelligent et pour être un acheteur intelligent, vous devez savoir ce que vous achetez.

Vous n’êtes pas obligé d’être un expert (c’est pour ça que nous embauchons des gens), mais si vous êtes inexpérimenté et n’avez aucune idée du marketing, vous aurez probablement recours au mauvais expert.

Heureusement, le moyen de s’en sortir est assez simple : s’instruire. Et il existe une abondance de ressources pédagogiques en marketing disponible aujourd’hui. Vous pouvez commencer par les meilleurs sites de marketing, puis lire les ouvrages les plus vendus sur le marketing et la publicité. En fait, vous pouvez apprendre par vous-même tout ce qui est requis librement en ligne.

4- Manquer d’équilibre entre cohérence et variété

Le marketing de contenu est l’une des stratégies les plus efficaces du marketing des petites entreprises.

Selon Neil Patel, la cohérence est essentielle si le marketing de contenu fait partie de la stratégie marketing de votre petite entreprise. Et bien sûr, ça devrait l’être.

Pour tirer le meilleur parti du marketing de contenu, vous devez trouver un équilibre entre cohérence et variété. Vous devez trouver un terrain d’entente ici; vous ne pouvez tout simplement pas faire toutes les tactiques de marketing existantes. Mais dans le même temps, le marketing évolue rapidement et vous devez tester de nouvelles choses de temps en temps.

C’est la raison pour laquelle j’aime l’approche adoptée par Coca-Cola. Il est devenu un véritable leader dans le marketing de contenu en changeant les codes.

En effet, Coca-Cola a développé la règle  » 70/20/10  » pour guider le développement de contenu et l’investissement. Cette pyramide aide les spécialistes du marketing à budgétiser différents investissements numériques en les divisant en investissements actuels, nouveaux et futurs.

Bien que ce modèle 70/20/10 s’applique au contenu de Coca-Cola, cela fonctionne aussi pour le marketing des petites entreprises.

Appliquer cela au marketing des petites entreprises

Alors, comment appliquez-vous cette approche au marketing de votre petite entreprise? Commencez par choisir deux ou trois tactiques de marketing qui fonctionnent toujours pour vous. Par exemple:

  • Avoir un bon site web
  • Envoi de newsletters hebdomadaires par email
  • Investir dans environ 10 heures de marketing sur les réseaux sociaux par semaine

Il s’agit de votre pain et de votre beurre marketing à faible risque. Mettez 70% de votre temps et de votre argent dans ces projets.

Utilisez les 30% restants sur des éléments plus expérimentaux : 20% devraient aller vers des éléments assez extensibles, mais assez sûrs (par exemple, créer une application mobile pour votre entreprise ou créer une série de vidéos) ; les 10% restants devraient aller à quelque chose de vraiment expérimental (par exemple, créer un bot pour votre entreprise, lancer un programme de fidélisation simple ou créer un partenariat avec une entreprise complémentaire, mais non compétitive).

Une telle approche permet à votre marketing de rester rentable, mais pas inflexible. Comme vous le savez, les choses changent. Il est donc judicieux de disposer d’un éventail de tactiques de marketing efficaces.

5- Ne pas faire de marketing du tout

Il y a cette affirmation qui me fascine : <<« Une bonne publicité » est » « Bonne Publicité », une mauvaise publicité est « Bonne publicité », pas de publicité, est la « Mauvaise Publicité ».>>

Les petites entreprises se préparent à l’échec de nombreuses façons, mais le plus gros moyen d’échouer dans les affaires est d’abandonner le marketing. Pas trop surprenant, non ? Mais incroyablement, beaucoup de petites entreprises font cette erreur. Ils ne font pas de marketing, pas de marketing digital, pas de marketing imprimé, pas de programme de fidélité…

Je sais que de nombreux propriétaires me diront que le marketing ne leur réussi pas. Mais clairement, ils n’essayent pas très fort. Et le marketing ne doit pas être dur non plus. Vous pouvez commencer par rendre votre entreprise simple à découvrir. Il suffit de commencer par Google My Business.

Nous parlerons ensuite de votre site Web.

6- Ne pas avoir un site web

Vous n’avez pas nécessairement besoin de créer un site Web compliqué et coûteux pour votre entreprise. Même un site Web d’une page avec vos heures, votre emplacement, vos principaux produits et services est un bon début. Ajoutez une section sur vos employés et vos besoins en matière d’embauche si vous le souhaitez, ou devenez encore plus «amateur» et créez juste une page de contact.

Et si vous avez déjà un site Web, regardez le graphique suivant pour voir comment votre site existant se compare:

7- Ne pas séparer votre entreprise de vos comptes personnels sur réseaux sociaux

Les médias sociaux ne sont pas une nouveauté pour les petites entreprises d’aujourd’hui. La plupart utilisent déjà les réseaux sociaux comme moyens de promouvoir leur entreprise et d’élargir leur clientèle, mais, aussi bon soient-ils, ils peuvent être très préjudiciable pour une entreprise si le promoteur ne sépare pas compte personnel du compte de l’entreprise sur les réseaux sociaux.

Vous pensez peut-être que cela est trop organisé, mais on ne saurait trop insister sur l’importance de la séparation des comptes professionnels et personnels sur les réseaux sociaux. Vos clients n’ont pas besoin de voir vos commentaires sur le nouveau bébé d’un ami et ils n’ont certainement pas besoin de connaître vos réactions face à la politique. C’est trop facile de lancer une publication sur Facebook ou de créer un tweet sans réfléchir. Et c’est la loi « Murphy » qui stipule qu’un seul message idiot pourrait vous attirer beaucoup plus d’attention que vous ne l’aviez imaginé.

Donc, ne risquez pas de vous opposer à vos clients. Créez un compte professionnel pour chaque plate-forme sociale sur laquelle vous êtes actif. Cela facilitera également la vente de votre entreprise.

À vous, de jouer!

Alors, quels sont les autres conseils, astuces, stratégies, techniques ou méthodes qui ont fonctionné pour le marketing de votre petite entreprise ? S’il vous plaît partagez les avec nous dans le commentaire ci-dessous. Croyez-nous ; on apprécie sincèrement votre opinion plus que la nôtre.

    Laissez votre commentaire ici

    Abonnez-vous à la Newsletter

    Abonnez-vous à la Newsletter et recevez chaque semaine
    nos derniers articles et nos dernières vidéos. Garantie sans SPAM 🙂

    marketin 360 - transversall

    Si vous avez besoin d’aide pour améliorer votre présence en ligne, commencez par un audit marketing digital gratuit.

    Cet audit est gratuit et offert sans engagement.

    8 Partages
    Tweetez
    Partagez8
    Enregistrer
    Partagez